01/03/2009

SENSUALITE

q1c0gh5u

 

  

Sensualité,

Déjà rien que le mot est une caresse, A fleur de peau,

qui vous fait vibrer,

Pourtant, nul besoin de toucher,

Rien qu’imaginer,

 

Sensualité

Dualité entre caresse et sexe

Mais qui donc va l’emporter

Le besoin de caresses ou l’envie de cet échange de sexe

 

Sensualité,

Un souffle qui parcourt le corps

Caresse, tendresse, liesse,

Aucun attouchement,

Rien que des sentiments

 

Sensualité

Le galbe d’un sein qu’on imagine,

Un corps que l’on détaille,

Avec désir, voir avidité,

Avec ardeur, avec langueur

 

Sensualité,

Sentiments mitigés,

Un besoin de se rapprocher, de toucher,

Mais on ne le fera pas

Car sinon, envoler la sensualité,

Ainsi que la magie de ce moment de volupté

 

 

Romantisme, Sensualité, Erotisme,  des mots qui nous font rêver.

Quand on lit le blog de Marie (reflets d’amour) ou les déclarations de Cath (Trinette amoureuse) à son petit homme, on se laisse bercer par les mots, on se surprend à rêver... de caresses, de douceur, de tendresse.  

Quand je regarde Dirty Dancing, la scène de la danse finale, je me retrouve (ben oui même en vieillissant) dans un état second. Je trouve personnellement cette scène rempli de sensualité et en fait très érotique. Pas besoin de devenir trivial pour parler d’érotisme ou de, passer de suite à l’acte.

La sensualité qui se dégage de certains films est  presque palpable. Regardéz la scène du film Alwayss avec Richard Dreyfuss, scène ou il danse avec sa bien aimée, ou encore dans Ghost, la scène bien connue ou Demi Moore s’évertue à faire de la poterie. Rien de plus sensuelle.

 

Il y a des scènes de film, de chansons, qui nous marquent comme ça tout le long de notre vie, mais dans la réalité est ce que cette sensualité nous accompagne? Je crois que quand on 20 ans, on ne saisit pas cette sensualité, passant trop vite à l’acte en lui-même, on se cherche, on se scrute. A 30 ans, on passe bien souvent à côté de cette sensualité, car trop occupé avec les enfants, ou avec la carrière. Je crois que pour une femme cette sensualité est à son apogée quand elle à 40 ans. Car bien souvent libre de toute contrainte, une femme de 40 ans connaît son corps, elle connaît ses désirs et ses besoins. N’étant pas un homme, je ne sais ce qu’il en est de vous Messieurs.  Puis tout comme un graphique qui va crescendo, les années qui suivent le cap des  40 ans le graphique repart en décrescendo, cette sensualité tellement bien acquise, maitrisée,  ce perd dans les années qui suivent, car moins sur d’elle, plus complexe de ce corps qui tout doucement commence à porter le poids des années, elle se cache, redeviens pudique.

Pourtant nous avons tous en tête un moment de notre vie ou nous avons ressenti cette sensualité tellement fort, que nos rêves s’en sont souvent inspirés. Nous avons tous caché qq part dans le fond de notre cœur, ce moment mémorable que nous voudrions bien sur un jour pouvoir recommencer.  Je me souviens d’une nuit, bercé par la musique de Georges Michael, nuit, non pas de sexe, mais d’amour.  Ce n’était pas l’acte en lui-même qui fut mis à l’honneur ce jour là, mais bien cette douce complicité, cette sensualité, que l’on ne peut décrire.  Caresse indescriptibles du bout des doigts, …….

Je ne sais pas pourquoi je voulais mettre un poste sur la sensualité aujourd’hui, car ma prose est loin dans ce cas ci de valoir celle de Marie. Peut-être suis-je tout simplement en manque de cette …..Sensualité.

Et qui de vous osera me dire qu’elle est son plus beau souvenir de ….sensualité ?

tag_sensualite

19:06 Écrit par cheera marie dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Je suis d'accord avec toi la sensualité s'apprécie plus avec l'âge...
Je te souhaite une agréable semaine, elle ne devrait pas être terrible au niveau du temps, j'ai fait mes carreaux, lavé la voiture, donc il ne peut que pleuvoir...Pff!
Mais ce n'est pas ça qui va nous abattre hein?
Bonne semaine. Bisous. Soledad

Écrit par : SOLEDAD | 01/03/2009

A propos de sensualité, vu par un homme ! Pourquoi un homme n'oserait révéler combien la sensualité est partie prenante de l'amour, dont l'aboutissement n'est autre que l'amour charnel, l'amour au contraire de la sexualité ne peut s'exprimer que par le coup de foudre pour une femme sensuelle et vice-versa, l'émotion affective qui vous attire sur l'être complice d'un même destin amoureux qui peut durer pour la vie, c'est une alchimie indescriptible qui ne peut se comprendre par des mots rendant incompréhensible le besoin de l'union d'un homme et d'une femme, dont la concrétisation de cet amour passionnel n'est autre que le besoin des actes physiques et possessifs, toucher le sublime qui se trouvent en chacun de nous, l'amour cosmique et universel; tous les préludes à l'amour seront pleinement épanouis et satisfaits, sinon nous ne pourrions parler d'amour. Je ne suis pas étonné de ton post sur la sensualité, le printemps se présentant pour de nouveaux cycles de l'amour comme chez dame nature pour ultime but de procréer, l'horloge biologique étant bien inscrite dans nos instincts, ce qui ne veut pas dire qu'il faut les négliger en d'autres moments aussi charmants, c'est donc une très belle apologie d'avoir envie d'aimer que tu nous transmets, à ne pas confondre avec la férocité sexuelle pour l'affichage d'un quelconque tableau de chasse. L'amour se consomme et se consumme à deux lorsqu'il y a vraiment attirance et fusion de deux êtres, ça ne se commande pas ni ne s'explique. Alors au cas où, bonne chance à tous ceux qui en ont envie et besoin, mai 68 revendiquait "faites l'amour pas la guerre" surtout avec beaucoup de sensualité pour s'épanouir pleinement dans l'amour avec un grand A, toute autre forme d'amour n'étant que fiction pour ne pas dire irréel, ne demander surtout pas à un Jésuite ce qu'il en pense, l'amour est libre, c'est un don de dieu pour ceux qui y croient, sinon sans dieu pourquoi s'en priver. L'amour est complice mais réservé avec conviction et fidélité. Sans sensualité il n'y aurait pas d'amour, sans doute n'y aurait-il que cruauté ou bestialité, l'homme a suivi l'oeuvre de son créateur et à besoin de jouissance pour approcher si ce n'est l'amour du divin, l'extase jubilatoire à la réalisation de chaque être, à l'atteinte de son moi intérieur, son moi existentiel( tout le monde ne pourra comprendre, car l'amour doit être vécu pleinement, passé à côté ne serait pas vivre, assouvissons donc nos corps dans le respect de l'autre et pour le plus grand plaisir, seul don gratuit de la vie...et sans occasionner le mal autour de soi, car l'amour peut être aussi destructeur). Pour ma part en tant qu'homme, un homme vrai est celui qui a connu l'amour entier avec sa partenaire et qui est capable de ne pas succomber à l'infidélité, autrement dit un homme capable de se retenir en toute circonstance par la convoitise d'autres femmes ou inversément de femme vis-à-vis d'hommes, est digne d'occuper le niveau de pouvoir le plus élevé, c'est tout le charme de l'homme exclusif et reconnaissant de son unique partenaire, fidèle comme un loup et une louve, ce rêve n'est pas à la portée de tous mais la vie est la pour apprendre la véritable destinée de l'homme, l'accomplissement de sa raison et de son perfectionnement vers une certaine forme de pureté car entre la vie et la mort, il n'y a souvent que tentation et cruauté mais il faut s'élever et tenir le cap du raisonnable...mais c'est une autre question qui sort un peu de tes propos! Je qualifie donc ton post d'intéressant et de bien écrit, il faut aussi parler de tel sujet, merci Marie en te souhaitant toute la sensualité dont tu rêves et que tu exprimeras. La vie réserve à l'être humain toujours des rencontres.Amitié et à bientôt

Écrit par : Michel | 01/03/2009

coucou Marie j'arrive pour lire un post très intéressant mais surtout très bien écrit, c'est que notre autre Marie sait jongler avec les mots dans le domaine de la sensualité, parfois elle me fait vibrer, cela me manque depuis tellement longtemps, un souvenir rien de très précis en ce moment, certains ballets sont très sensuels même parfois en patinage artistique (danse) cette communion entre les deux patineurs relève aussi de la sensualité, leurs portés notamment et puis je vais te dire que pour moi le moment le plus sensuel est l'instant ou je suis en communion avec les joueurs de foot de mon équipe (lorsqu'ils gagnent) pas besoin de sexe pour ressentir certains moments uniques de notre vie. J'ai écrit pour ma semaine, tu ne trouves pas lol.... Gros bisous mon amie et bonne semaine

Écrit par : Scarlett | 01/03/2009

Bon ... Tu fais un post sérieux et ... tu ris déjà !!!
Bin non, quand même hein, faut pas rire de tout ... quoique ...
Non, sérieux hin, la sensualité, muhmmmm, trop de femme pense que l'homme est une machine, c'est vrai que dans l'acte amoureux quand on est jeune et très euh ... prompt, oui c'est le mot juste, on est un peu mù par une image, un p'tit truc et pan on est prêt.
Une dame est plus ... mentale disons, mais avec l'âge on apprécie mieux ces moments d'avant l'acte, ces moments ou on fait rien et ou on n'à même pas envie de faire de peur de "briser" le charme.
En réalité, la sensualité pour moi en tout cas s'exprime par un regard, une phrase, un rire, bref plein de choses qui n'ont rien à voir avec l'acte en lui-même, bizarre hein, mais je suis bizarre non ih ih.
La sensualité est une découverte ou une redécouverte de l'autre, c'est le p'tit truc qui fait pétiller les yeux, qui nous fait voyager parmi les étoiles, qui nous fait l'effet "boeuf".
bin, voilà, gros bisous.

Écrit par : Universel | 02/03/2009

Bonjour Marie un superbe texte vraiment
la sensualité, la découverte est parfois plus intense que les actes ...tout gros bisous passe une excellente journée

si si là promis tu ne verras même plus l'acteur tellement le film est magnifique

Écrit par : Anne | 02/03/2009

comme cela est bien dit les femmes ont des envies de sensualité mais les hommes aussi pour moi connaître, partager des moments plus .....intime avec des valeurs, du plaisir , de la caresse, de donner à l'autre mais de pouvoir guider l'autre .....de ses envie personnels sans être jugé.
la sensualité se trouve dans le regard de soi et de son partenaire, un mot qui touche et déchaine une passion, une caresse quelque soit l'heures où l'endroit.
de faire un en étant deux.
cela est une complicité que l'on trouve parfois quand on a vécu .
oui ,la quarantaine font de nous les femmes le besoin de plaire mais pas que du physique , de l'envie que l'on peut produire en l'autre et les hommes sont comme cela aussi.

beaucoup de gens sont étonner de l'amour que nous dégageons Luc et moi mais nous avons des parcours difficiles .
chacun de nous avont eu des déceptions ...nous en avons bien baver .
la rencontre avec Luc c'est magique parce nous parlons de tout sans retenue avec du respect l'un vers l'autre.
La sensualité tout le monde en a , il faut juste la découvrir en soi.

encore bravo pour ton poste , il est génial.
gros bisous
trinette

Écrit par : Catherine | 02/03/2009

tres beau texte marie et belle explication , l'amour sans sensualité n'est que de la consommation sans saveur . douce semaine marie , gros bisous

Écrit par : yepa | 02/03/2009

Oh Marie comme cela est bien dit, la sensualité c'est important, et l'amour sans sensualité, c'est l'horreur
Bisous doux r^ves
Bisous
Marie

Écrit par : Marie | 03/03/2009

Bonjour Marie Un trés joli texte sur la sensualité
sans la sensualité,il n'y a pas d'amour..
Bonne journée à toi,Bises
Mimi du Sud.

Écrit par : Mimi du Sud | 03/03/2009

bonjour Marie tu écris en tout cas divinement bien mais mais en ce qui me concerne, je suis pas sensuelle pour un sou jamais été ni romantique je dois pas être normale quelque part !!!!mais je suis très contente de ma vie avec mon homme depuis 38 ans pas de problèmes !! mais bon je suis comme je suis et lui pas romantique pour un sou non plus on s'accorde très bien dans beaucoup de domaines, je suis tout à fait incapable d'écrire sur l'amour..ben oui ben oui c'est plus maintenant que je vais changer..pas besoin de se faire des cadeaux (je suis une femme très économique lol) allez je file avec mon charabia
bisoussssssssssssss

Écrit par : nays | 03/03/2009

Coucou Cheera. Bin t'es toujours la dessus ...
Bon, je sais plus quoi dire moi lol.
Mais je pense que yepa à parfaitement résumé, "consommation sans saveur".
Pas mal ça comme formule non ???
Bisous et bonne soirée.

Écrit par : Universel | 03/03/2009

Le retour Me revoilà , j'ai retrouvé internet et je peux aller sur ton blog pour lire tes articles toujours très intéressants .
Merci pour tes passages et tes gentils commentaires
Bises
Alice qui revit !

Écrit par : Alice | 03/03/2009

Le retour Me revoilà , j'ai retrouvé internet et je peux aller sur ton blog pour lire tes articles toujours très intéressants .
Merci pour tes passages et tes gentils commentaires
Bises
Alice qui revit !

Écrit par : Alice | 03/03/2009

Bonjour, pourriez-vous prendre deux petites minutes pour moi svp.
J'aimerai faire un cadeau à mon meilleur ami !!
Cliquez sur le lien Kawaski , votez et confirmez.
Merci et grace à vous, ça se réalisera peut-être.
Riki

Écrit par : Riki | 04/03/2009

Non, mademoiselle "sensualité" je ne vous oublie pas, un passage amical pour prendre de vos nouvelles et pour vous dire combien j'apprécie votre musique très romantique et sensuelle... A très bientôt pour tes magnifiques posts très attendus. Amitié plein de roses !!!

Écrit par : Michel | 04/03/2009

je m y interesse de plus en plus juste pour remercier tout le monde pour ces commentaires je suis poete et romanccier je suis disponible a recevoir des histohres damour et erotique pour les ridiger en histoires comme hommage aceux qui l ont vaicus je resterais toujours disponible car je suis aussi entrain d ecrire un livre sur ce theme et je donne une promesse de les didier sans aucun engagement y compris les photos si c est possible

kazanova31@yahoo.fr

Écrit par : kazanova | 02/07/2010

Les commentaires sont fermés.