05/08/2013

tristesse de la vie, écriture et sentiments à nus

imagesCAEHMLIE.jpgVoilà bien longtemps que je n'écris plus, pourtant bien souvent je me dis que je dois recommencer à écrire, car il n'y a que dans l'écriture que je peux m'évader. Oui m'évader de la tristesse de la vie, celle qui nous poursuit. Ecrire, mettre ses sentiments à nus. Mais peut on vraiment mettre ses sentiments à nus ? Il est préférable que non, car il y aura toujours quelqu'un pour profiter de cet état de faiblesse, car dans la vraie vie personne ne montre jamais son vrai visage, personne et je dis bien personne n'est jamais entièrement honnête dans ce qu'il reflète et mettre ses sentiments à nus est considéré comme de la faiblesse dans notre monde. J'ai passé une bonne journée hier, et j'ai fait bonne figure, j'ai eu constamment un sourire sur ma face, pourtant à l'intérieur ce n'est que chaos, tristesse et angoisse. C'est la tristesse de la vie : on fait semblant tout le temps. Chacun de nous demande au moins une fois par jour à une autre personne : ça va ? mais attendons nous vraiment une réponse, ce ne sont que des formules de politesse si la personne répond oui, notre consciense est tranquille, mais cette personne est elle vraiment bien ? Nous ne chercherons pas à aller plus loin, car pas le temps, pris par les aléas de la vie, enfants, mari, femme, boulot, etc. Alors la réponse nous convient comme ça. De toute façon c'est un cercle vicieux, car si nous ne sommes pas réceptifs à la vraie réponse, la personne aura-t-elle vraiment envie de nous confier son mal être intérieur si mal être il y a ? C'est ça la tristesse de la vie, ce déferlement de sentiments qui n'est jamais avoué, entendu et compris. Combien de couples ne vont pas à la dérive car trop de sentiments sont tus et/ou pas exprimés. Donc si je me remets à écrire et que je mets mes sentiments à nus , entendrez-vous ce que je vous "dis "? Là est toute la question.

 

 

11:28 Écrit par cheera marie dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tristesse, écriture, sentiments |  Facebook |